TR: PRIME SOINS CRITIQUES : Compte rendu mobilisation du 6/10

Dans le cadre de la seconde mobilisation pour l’extension de la prime soins critiques à l’ensemble des personnels exerçant au sein de ces unités, le syndicat CGT et une délégation d’agents ont été reçus le jeudi 6 octobre à l’Agence Régionale de Santé par 2 délégués

Après avoir rappelé le contexte de l’attribution de cette prime et les aspects totalement injustes, discriminatoires et clivant dans un contexte où après deux années de crise sanitaire la communauté hospitalière est « rincée », le syndicat CGT a souligné que ce genre de mesure n’encourage ni l’attractivité, ni la fidélisation des agents du Chu et de la FPH en général.

La délégation d’agents a décrit votre quotidien avec justesse et professionnalisme, tout en insistant sur l’amertume, l’injustice, l’incompréhension et la colère des professionnels exclus de cette prime.

La délégation de l’ARS a souligné qu’elle comprenait le caractère catégoriel et injustifié des modalités d’attribution de cette prime et qu’elle allait faire remonter au ministère cette nouvelle mobilisation en s’appuyant sur les différents textes réglementaires que lui ont remis la délégation d’agents.

A Paris, une délégation de professionnels accompagnée par la CGT a été reçue au ministère.

Malgré des échanges fructueux, la délégation a ressenti un certain immobilisme technocratique.

LA MOBILISATION SE POURSUIT !

Après la forte mobilisation nationale et 58% de grévistes au CHU, le ministère de la santé doit comprendre que les professionnels des soins critiques ne lâcheront, RIEN !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.