RDV salarial manqué avec le ministère – rémunération des comptes épargne temps

Lors du « rendez-vous salarial » du 18 juin,  la CGT avec l’ensemble des organisations syndicales a porté les revendications des personnels parmi lesquelles :

  • l’augmentation de la valeur du point d’indice, 
  • l’abrogation du jour de carence, 
  • des mesures fortes pour l’égalité salariale femme/homme, 
  • la revalorisation des carrières et des indemnités de missions et de transport, 
  • la reconduction de la GIPA 2018, etc

Face à ce front syndical, sur le sujet majeur de la valeur du point d’indice, le gouvernement s’est refusé à entendre la revendication principale des agents de la Fonction publique et a annoncé la poursuite du gel de la valeur du point pour l’année 2019. Cette décision entraînera une nouvelle baisse du pouvoir d’achat.

Mesures annoncées

  • Reconduction du dispositif GIPA pour l’année 2018
  • Réévaluation de l’indemnité d’hébergement et de l’indemnité kilométrique en cas de déplacement professionnel.
  • Revalorisation des jours placés sur les CET (compte-épargne temps) dans la Fonction Publique d’Etat et la Fonction Publique Territoriale.
  • Correction des problèmes de compensation de la hausse de la CSG pour les agents n’ayant pas de primes.
  • Application à partir du 1er janvier 2019 des mesures PPCR gelées pour l’année 2018.
    Cette annonce (PPCR) est une opération de communication consistant à survaloriser des mesures actées depuis plusieurs années et prises dans un contexte marqué par six années consécutives de gel de la valeur du point d’indice. En outre, le PPCR a également été l’occasion de supprimer l’avancement à durée réduite.

La CGT souligne que ces mesures ne concernent que des fractions minoritaires des effectifs de la Fonction publique.

Compte épargne temps

Cette revalorisation (+10 euros) est un premier pas mais elle ne concernera que la Fonction Publique d’Etat et la Fonction Publique Territoriale ? ! !

La Fonction Publique Hospitalière fera l’objet d’une négociation dans le cadre du projet de réforme de la santé. Espérons que les hospitaliers ne seront pas lésés au motif de CET particulièrement garnis qui mettraient en péril l’équilibre financier des établissements.

La CGT se bat depuis plusieurs années pour obtenir la revalorisation de taux qui n’ont pas été révisés depuis plus de 10 ans.

Le taux catégorie C (1 jour = 65 euros) est inférieur au SMIC horaire ! ! !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *