Envoyons un coup de semonce au gouvernement

La Fédération CGT Santé et Action Sociale, dans le cadre de l’appel confédéral, a décidé d’appeler à la mobilisation après le deuxième tour des élections législatives, à partir du 19 juin 2017. Plusieurs journées d’action et de mobilisation vont jalonner la fin juin et des initiatives sont déjà prévues la dernière semaine de juin. A l’issue du second tour des élections législatives, le nouveau Président se verra très certainement doté d’une très large majorité à l’Assemblée nationale. Les salarié-e-s du public ou du privé, de la santé et de l’action sociale ont beaucoup à perdre avec le programme libéral du gouvernement.

La politique d’austérité mise en œuvre ces dernières années sera amplifiée:

  • Toujours plus de restructuration  des services et d’établissements par le biais des groupements hospitaliers de territoire et de la réorganisation du secteur social
  • Toujours moins d’écoute pour  les professionnel-le-s en  souffrance et leurs revendications
  • La continuité de la réduction  des emplois du service public dans la santé et l’action sociale
  • Toujours moins de garanties statutaires
  • Toujours plus d’exploitation  pour les étudiant-e-s qui pourraient se voir imposer un service sanitaire de trois mois
  • Toujours aucune revalorisation salariale
  • Toujours des écarts en matière d’égalité professionnelle  femmes/hommes.Et surtout, des orientations de santé publique qui sont déconnectées de l’analyse des besoins de la population.
    Pour le secteur social et médico-social, le manque d’envergure est notoire. Dans le secteur privé, les fusions s’accélèrent et les bénéfices augmentent.Les annonces faites autour du nouveau projet sur la loi Travail, la diminution du nombre de fonctionnaires et les autres mesures sociales régressives proposées par ce nouveau gouvernement sont dans la ligne droite d’une politique d’austérité ultralibérale qui va broyer les acquis et les droits obtenus depuis des décennies.Nous ne pouvons plus nous permettre un nouveau quinquennat de régression sociale.
    Disons-le largement aux nouveaux député-e-s, par toutes les actions proposées par la CGT, pour que le progrès social cesse de se faire en marche arrière.Avec la CGT, le troisième tour est social par nos interventions lors des instances de nos établissements et services. Pour dénoncer les projets néfastes qui apparaissent dans l’élaboration des projets médicaux des Groupements Hospitaliers de Territoire. Par la participation aux différentes initiatives prévues dans les territoires, comme le 27 juin à Paris pour  l’Île-de-France, le 22 juin pour les établissements Korian, …

    MOBILISONS-NOUS POUR :

  • plus d’emplois dans nos secteurs
  • des augmentations de salaire et retraite
  • plus de moyens pour la santé et le social
  • plus de service public de santé et d’action sociale
  • des améliorations des conditions de travail
  • l’amélioration du statut de la Fonction publique et des Conventions collectives
  • la reconnaissance pleine et entière de la catégorie active dans la Fonction publique
  • la suppression des ordres professionnels
  • le retrait des lois Santé, Travail, Rebsamen, …
  • la suppression des inégalités de reconnais-sance des métiers à prédominance féminineA MONTPELLIER
    RASSEMBLEMENT DEPARTEMENTAL 
    LE 27 JUIN 14H DEVANT LA PREFECTURE 
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *