CHSCT extraordinaires : Consultations et bloc ophtalmologie

BLOC OPHTALMOLOGIE  : Depuis novembre 2018 les mandatés CHSCT CGT ont alerté sur la situation de ce bloc . Même si quelques actions correctives ont été actées, celles-ci n’ont été respectées que peu de temps.

Des IBODE du bloc sont venues témoigner sur la situation (constat et axes amélioration ci-dessous)

  • Forte augmentation d’activité (objectif de l’année atteint en 6 mois) : meilleure gestion des urgences (box dédiés) lissage des consultations
  • Stress très important dû à la crainte de commettre une erreur : aucune réponse.
  • Temps péri-opératoire non pris en compte lors de la programmation : programme opératoire adapté et créneaux spécifiques urgences, (dès septembre) par redéploiement d’un IADE sur des après-midi.
  • Très nombreux débordements du programme opératoire dus à une programmation irréaliste : meilleure construction du programme, nouvelle gestion des urgences et poste dédié à la régulation.
  • Manque de respect du temps d’ouverture des salles : meilleure construction du programme et nouvelle gestion des urgences.
  • Aucun créneau réservé aux urgences : séniorisation des urgences et temps opératoire dédié mais à compter de septembre. L’encadrement supérieur a demandé 0.5 ETP IBODE et 0.5 ETP IADE, pour permettre d’ouvrir des créneaux spécifiques urgences 3 après-midis par semaine demande ; pas encore validée.
  • Spécificité de certaines interventions non prise en compte, exemple : la pédiatrie et les interventions lourdes : nouvelle prise en charge de la pédiatrie
  • Postes non attractifs au vu des mauvaises conditions de travail, difficulté pour former les nouvelles collègues par manque de disponibilité : aucune réponse !
  • Problèmes de santé rencontrés par les équipes : stress, troubles musculosquelettiques, burn out

De nouveau la grande implication des équipes a été soulignée, cependant, les réponses apportées ce jour sont très insuffisantes, surtout à très court terme. Les équipes sont déjà épuisées.

Commentaires CGT : « Les propositions d’améliorations n’interviendront au mieux qu’à compter de septembre 2019.L’adaptation des ressources à l’augmentation de l’activité a été demandée mais n’a toujours pas été validée en directoire, d’ailleurs le sera -t-elle ?

Bien que le développement de cette spécialité fasse partie des objectifs de l’établissement, les moyens alloués sont loin d’être à la hauteur de l’augmentation d’activité déjà constatée. Les propositions faites ce jour ne sont absolument pas à la hauteur de l’implication des équipes et ne répondent pas à leur demande de prise en compte de leurs difficultés et souffrance au travail dans de très courts délais malgré notre demande de renfort immédiat. »

Vote : CGT contre, FO, UNSA, CFDT abstention, représentant de la CME absent.

CONSULTATIONS OPHTALMOLOGIE

Suite à plusieurs alertes CHSCT (par courrier) de la part des mandatés CGT, un CHSCT extraordinaire a été demandé afin de de faire un point concret sur les conditions de travail de ce secteur. Nous avons fait cette demande pour que toutes les organisations syndicales présentes au CHSCT soient impliquées dans cette démarche.

La situation et les propositions d’améliorations :

Forte augmentation d’activité : demande faite de lisser l’activité sur la semaine

Rajout de non programmé : responsabilité confiée à un sénior

Engorgement des box : travaux prévus pour agrandissement au départ des consultations MIT

Temps d’attente des patients : meilleure information donnée dès la convocation, engagement des médecins à prévenir de leur absence, retard ; renforcement de temps AMA par passage d’un 0.5 ETP à à1 ETP.

Départs tardifs : liés aux dysfonctionnements et propositions d’amélioration citées ci-dessus.

Désorganisation et manque de communication médicale : plan d’action en cours mené de pair par la cellule d’accompagnement et les médecins responsables du service. Charte dans laquelle le lissage / semaine des rendez vous devra être intégrée, et qui devra être signée par tous les médecins.

Effectif : renfort d’un poste fonctionnel d’aide-soignant (pérenne ?)

L’implication des agents a été soulignée plusieurs fois par les médecins et la direction, des réponses concrètes et rapides doivent donc être données à l’équipe.

Commentaire CGT : « Nous avons insisté sur le fait que cette augmentation d’activité a suivi le recrutement de temps médical afin de développer la spécialité sur le CHU. Il est temps de compléter ce temps médical par du temps non médical afin de revenir à des conditions de travail acceptables pour les agents. »

Vote : CGT abstention, FO, CFDT, UNSA abstention, le représentant de la CME est parti avant le vote.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *