Psychiatrie CHU de Montpellier : CHSCT spécifique du 23 novembre 2017

Le 23 novembre dernier a eu lieu le CHSCT spécifique à la psychiatrie. Suite aux innombrables agressions physiques dans les services de soins, cette instance n’a pu se tenir que grâce à votre forte mobilisation, ainsi qu’à l’occupation du CHSCT du 8 juin à l’appel d’une seule organisation syndicale, la CGT.

Les revendications, que nous avons co-construites lors de nos passages en services avec un cahier revendicatif, ont été partiellement entendues.

  • Formation: la priorité sera donnée à la psychiatrie sur le plan de formation 2018 avec pas moins de 4 formations prioritaires pour chaque agent arrivant sur le pôle psy :
  • Nosographie /sémiologie en psy,
  • Entretien infirmier,
  • Isolement/contention,
  • Gestion de l’agressivité en psy.

Nous avons demandé et obtenu l’ajout de la formation : positionnement soignant en psy.

En revanche, en accord avec le pôle médical nous refusons et dénonçons la formation imposée à certains agents en 2017 intitulée : formation en autodéfense !!!  Il est inadmissible de voir apparaître ce type de formation au sein d’un hôpital !! La Direction ne réitèrera pas celle-ci en 2018.

Il a également été acté le passage à Euziere à tous les nouveaux agents et ce pour une durée de 15 jours. La CGT souhaite voir réduire cette durée inadaptée, ou la moduler pour un passage dans plusieurs unités. A suivre…

Pour finir, suite à la demande de la CGT, les ASHQ auront eux aussi la possibilité d’être formés à la spécialité psychiatrique en deux parties : une théorique et une pratique.

  • Prise en charge des soignants agressés
    • Mise en place d’un protocole agression

Sécuriser la situation ; informer la hiérarchie ; prise en charge si nécessité de soins : identification des agents hospitaliers aux Urgences, soutien psychologique proposé, document d’information donné pour d’éventuelles démarches judicaires, organisation par le cadre des Urgences du retour à domicile de l’agent agressé ; Remontée d’information pour les mandatés CHSCT ; Accompagnement de la Direction si procédure judiciaire engagée.

L’agent agressé pourra être accompagné physiquement lors du dépôt de plainte par le chauffeur du Directeur Général, ce qui était une revendication de la CGT !

  • Surnuméraire: vigilance accrue de la Direction mais rien n’est gravé dans le marbre quant à la fin de ces pratiques ancestrales et indignes de notre CHU ! Nous vous demandons donc d’établir une FIL à chaque fois que cela se passera et de prévenir par mail le syndicat CGT. METTRE MAIL.
  • Somatique et psychiatrie: engagement du pôle médical à ne plus prendre en charge les urgences somatiques et fin de vies. Le somatique prime sur le psy !! De plus la psychiatrie et ses structures n’ont pas les moyens humains et matériels pour prendre en charge ces patients !
  • Bio-nettoyage: Nous insistons sur la suppression de cette organisation de travail au sein du pôle psy ! D’autant plus qu’il pourrait se profiler dès l’année prochaine des réorganisations de travail suite au départ non anticipés par la Direction des CAE/CUI. Il est également important de savoir que l’année prochaine les ASHQ vont perdre le bénéfice des primes chaussures car le CHU fournira une paire à chaque agent…

Nous refusons cela !! Dans ce contexte une future mobilisation est envisageable pour mettre fin à cette mascarade !!

Nous avions exigé, comme à chaque fois que nous rencontrons la Direction :

  • La réouverture de lits, recrutement de médecins (exemple secteur Mèze…), augmenter le personnel en psy et dégeler les postes de soignants enfin, un véritable remplacement sur l’absentéisme longue durée et ne plus nous faire croire que cet absentéisme diminue sur le pôle (les chiffres de la Direction englobent l’extra hospitalier et l’intra hospitalier) car cela est un MENSONGE !

Tout cela a pour but d’endiguer un taux de turnover inacceptable sur la psychiatrie : un départ par semaine en 2016 !!! Quand on connaît l’importance du lien patient-soignant en psychiatrie…

Comme nous l’avons évoqué en séance au président du CHSCT, nous resterons vigilants sur la mise en place de ces mesures dans les mois à venir.

Pour finir, le nouveau projet médical sera présenté le 18 décembre de 12h30 à 14h et le 20 décembre de 18h30 à 20 à la cour d’honneur de la Colombière, il faudra être nombreux pour imposer notre vision de la psychiatrie !

La concertation avec les agents a été inexistante et on vient maintenant nous présenter un projet ficelé !!

Ce simulacre de concertation doit être dénoncé!

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *