Pénurie de décence chez Total !

Malgré la « modération » conseillée par le gouvernement, le groupe pétrolier attribuera 50 millions d’euros aux établissements hospitaliers et versera… 1,8 milliard d’euros de dividendes à ses actionnaires !!!

Il y a les appels à la solidarité nationale comme celui de Gérald Darmanin (ministre des finances) qui appelle les Français à donner pour soutenir les entreprises en difficulté. Il y aussi celui de Bruno Le Maire (ministre de l’Economie) façon Che Guevarra qui rêve d’un capitalisme vertueux, redistributif, en mode ruissèlement et puis il y a la dure réalité de notre économie, qui repose sur les marchés financiers et la confiance des actionnaires. Un peu comme ces VRP américains qui ont détourné sur un tarmac chinois, la cargaison de masque d’un avion-cargo à destination de la France à grands coup de cash. Quel monde cruel.

Chez Total, la sieste rapporte autant que le travail…

Malgré les appels du gouvernement aux entreprises à “faire preuve de la plus grande modération sur le versement de dividendes”, Total, qui rémunère ses actionnaires en quatre fois, maintient donc son troisième paiement annuel. Ce ne sont donc pas moins de 1,8 milliard d’euros que Total a distribué en toute discrétion, le 1er avril. Pour le plus grand bonheur de ses 450 000 actionnaires, principalement des fonds de pension situés hors de France.

« L’esprit de solidarité » version Total : 1,8 milliard pour les actionnaires / 50 millions pour les soignants…

Dans un communiqué, le groupe a annoncé “avoir mis à disposition des établissements hospitaliers de France des bons d’essence utilisables dans les stations Total pour un montant pouvant aller jusqu’à 50 millions d’Euros”, soit 2,8 % de la somme versée pour ce trimestre aux actionnaires.

Par ailleurs, l’entreprise qui figure en bonne place au top 20 des plus gros pollueurs de la planète souhaite poursuivre son business : “En cohérence avec cet esprit de solidarité, il va de soi que le Groupe Total ne sollicitera pas le soutien de l’Etat pour faire face aux difficultés économiques créées par le Covid-19 que ce soit sous forme de soutien de trésorerie (prêts bancaires garantis, report de paiement des charges sociales ou fiscales) ou de recours au dispositif exceptionnel de chômage partiel”, a fait savoir le groupe.

Solidaire, mais pas trop avec les héros/ines…

Mots-Clés : # # # #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *