La psychiatrie en état d’urgence, tous en lutte le 15 novembre !

Le fossé s’est creusé entre les besoins de la population et les moyens dont nous disposons pour y faire face. L’austérité que nous inflige le gouvernement, avec la complicité des directions d’hôpitaux, entraîne des fusions de secteurs, des suppressions de lits, des fermetures d’unité d’hospitalisation, de structures extra hospitalière.
Le plan « ma santé 2022 » reflète cette vision extrêmement négative de la psychiatrie, qui pour le gouvernement se limite à la gestion de faits divers, de la crise.
A la Colombière les conditions de travail se dégrade de plus en plus et les agents sont de moins en moins écoutés. Il est donc temps de se faire entendre !

LE 15 NOVEMBRE
TOUTES ET TOUS EN GREVE !

POURQUOI ?
  • Parce que nous ne voulons plus de surnuméraire dans nos unités
  • Parce que nous ne voulons plus revenir sur nos repos
  • Parce que nous ne voulons pas du système bio nettoyage en psychiatrie qui ne respecte ni les personnels ni le travail réalisé par ces derniers
  • Parce que nous refusons d’appliquer un projet médical sans réelle concertation avec les agents qui travaillent au quotidien au contact des patients!
  • Parce que nous en avons assez d’être victimes des mauvaises conditions d’hospitalisations qui engendrent toujours plus d’accident du travail avec des graves blessures physiques et psychiques
  • Parce que nous voulons effectuer un travail de qualité en sécurité avec des effectifs adéquats
  • Parce que nous voulons plus de transparence sur les postes à pourvoir en psychiatrie
  • Parce que nous voulons des congés annuels en été et non au printemps ou en automne
  • Parce que nous avons l’opportunité d’exprimer notre mécontentement
  • Parce qu’il n’est plus l’heure de subie chacun dans son coin mais d’être unis et d’agir

PARCE QUE NOUS AVONS TOUTES ET TOUS UN ROLE A JOUER

POUR QUE CESSE LA DESTRUCTION DE NOTRE SPECIALITE !

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *