Secteurs en 12h : Validation des transmissions orales

Depuis le passage sous Chronos, les personnels de certains secteurs en 12h ne sont plus crédités du temps supplémentaire effectué au titre des transmissions orales.
En janvier 2017, le Directeur Général avait décidé de supprimer la validation de ce temps de transmission pour les futurs services souhaitant travailler en 12h. Cette règle fut appliquée en avril 2017 pour les six derniers secteurs préparant leur passage en 12h. Cependant, la Direction s’était engagée à ne procéder à aucune modification de cette disposition pour les « services historiques en 12h », lançant en parallèle un groupe de travail sur les transmissions.

Le 22 mai 2018, le Directeur Général et plus tard la DRH nous ont confirmé qu’aucune consigne n’avait été donnée pour modifier l’existant et annuler la validation de ce temps de transmission.

Le syndicat CGT a rappelé que dans l’attente de la réflexion menée sur les transmissions et des discussions qui s’en suivront, la charte votée initialement aux instances pour ces unités doit s’appliquer, et que ce temps de travail supplémentaire doit être validé.

La CGT a renouvelé sa demande relayée par d’autres syndicats :

  • Attribuer un forfait compensatoire au titre du temps d’habillage et de transmission.

Le chevauchement des équipes doit être privilégié quand les effectifs le permettent, exceptés pour les secteurs de réanimation et de soins intensifs/continus où ce chevauchement est difficile.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *