La hausse de la CSG sera compensée après la chandeleur

Vous avez été nombreu-x-ses à nous faire part de votre mécontentement à la lecture de vos feuilles de paie. Explication…
Le gouvernement ayant décidé d’augmenter la CSG de 1,7%, le CHU n’avait d’autre choix que d’appliquer le décret au 1er janvier 2018, sous peine d’être en indélicatesse avec les organismes sociaux préleveurs. Une indemnité « compensatrice » épongera en partie cette augmentation. Cependant, si le montant de la CSG augmentera au fur et à mesure de la progression de la carrière de l’agent, l’indemnité restera gelée et ne « compensera » que la perte de départ.  

Il est vrai que les agents de la fonction publique sont habitués aux coups de gels (point d’indice, de note, etc).Si le gouvernement s’est empressé de publier ce décret à l’épiphanie, il aura fallu attendre la chandeleur pour récupérer cette « indemnité compensatrice ».

En effet, la circulaire précisant les modalités de calcul de cette « compensation » n’ayant été publiée que le 15 janvier dernier, l’éditeur du logiciel de paie du CHU ne pouvait le paramétrer dans les délais.

La Direction nous a assuré que le rattrapage devrait s’effectuer vraisemblablement dès le mois de février avec effet rétroactif au 1er janvier 2018. Une information spécifique sera faite en ce sens à chaque agent du CHU.

Il y a quand même des crêpes qui se perdent…

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *