CHU MONTPELLIER : Suivi des revendications des personnels du pôle psychiatrie

Vous trouverez ci-dessous le suivi des action menées sur le pôle psychiatrie du CHU, ainsi que la réponse du Défenseur des lieux de privation de liberté au secrétaire de l’union Syndicale Départementale CGT Santé & Action Sociale.

  • Envahissement du CHSCT du 8 juin
  • Grève spécifique à la psychiatrie du 26 septembre et délégation reçue à la Direction Générale
  • Rendez-vous ARS du 17 octobre
  • Rendez-vous avec le cadre supérieur du pôle psychiatrie le 24 octobre 

Les revendications portées ont trouvé un écho et nous avons pour objectif de les faire valider lors du CHSCT spécifique du 23 novembre.

Prise en charge des agents agressés : La direction, devant les multiples actions menées par la CGT et les témoignages de nos collègues concernés, semble avoir pris la mesure de cette problématique. Cette dernière s’est enfin engagée à mettre en place un véritable protocole rompant avec les pratiques fantomatiques qui avaient lieu jusqu’alors.

Surnuméraire : Il semblerait qu’une recherche de solution soit effectuée par la régulation des entrées lorsque la Colombière est saturée, évitant donc ce surnuméraire inacceptable, cependant la CGT reste mobilisée pour une abrogation définitive de cette pratique « locale » ainsi que le Contrôleur Général des lieux de privation de liberté que nous avons contacté. Cf courrier réponse au verso.

Sous-effectifs : Nous constatons une arrivée de nouveaux agents sur le site réduisant le problème sur certaines unités mais restant malheureusement entier sur d’autres.

Formation : Grace à nos actions la psychiatrie sera prioritaire sur le Plan de Formation 2018 et proposera un ensemble de formations indispensables à une bonne pratique soignante pour notre spécificité.  Bio-nettoyage : Sur ce point la direction refuse de nous entendre sur la fin de ce système en psychiatrie. Une mobilisation n’est pas à exclure dans les mois à venir pour obtenir satisfaction. En revanche, nous avons obtenu la remise en route de formation théorique, avec un volet pratique pour les ASHQ en psychiatrie.

Explosion du somatique/orientation inadaptée à la psychiatrie : Au cours de notre entretien avec les interlocuteurs de l’ARS, ceux-ci ont pris conscience de l’ampleur du problème de certaines admissions comme les fins de vie, les patients dépendant de la gériatrie, et des autistes, sur nos unités de soins.

Projet médical : Nous dénonçons l’absence de concertation soignante lors de l’élaboration de ce projet! En effet la direction se targue d’associer les salariés aux différents projets mais dans les faits cette « association » n’est que simulacre! A ce jour rien ne nous a été présenté…

La CGT restera donc vigilante à l’aboutissement de ces revendications, nous devons donc continuer à nous mobiliser. 

« S’indigner ne suffit plus, il faut donc résister et s’engager »

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *