Quand les conditions de travail amènent à l’irréparable…

7 août 2017 / Union fédérale Santé privée UFSP

La CGT déplore et condamne ce qui s’est passé le 3 août 2017 à la clinique du Pont de Chaume, établissement privé lucratif du Groupe ELSAN : une infirmière a été agressée verbalement et physiquement par un médecin qui l’aurait saisie au cou sans que l’on connaisse les raisons exactes de ce geste. Une plainte a été déposée par la salariée.

Suite communiqué joint.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *