Le gouvernement se moque des personnels hospitaliers et décide seul…

La Ministre de la Santé a présenté hier une stratégie concernant la Qualité de Vie au Travail des hospitaliers, alors même qu’aucune discussion ni négociation n’a eu lieu avec les représentants du personnel. La CGT, première Organisation syndicale des hospitaliers, n’a été consultée sur ce sujet à aucun moment. Nous y voyons une énième défiance vis-à-vis du dialogue social.

Pour cette même raison, alors que des instances spécifiques existent (par exemple, le CSFPH auquel le projet n’a pas été présenté), la CGT a décidé de ne pas participer à la présentation du 5 décembre 2016.
En octobre déjà, la Ministre avait présenté son plan prévention violence dans les hôpitaux sans avoir consulté les agents. Elle confirme donc son refus de dialoguer avec les représentants des personnels ! Parler de qualité de vie au travail sans y mettre les moyens est illusoire. La création de l’Observatoire National de la Qualité de Vie au Travail et des RPS est surréaliste.

C’est une instance de plus qui n’aura aucun pouvoir décisionnaire et qui sera une chambre d’enregistrement supplémentaire. Cette expérience déjà tentée dans plusieurs régions a été un fiasco ! La CGT ne peut accepter cette nouvelle ineptie d’un gouvernement à bout de souffle qui essaie de nous faire croire à la résolution du mal-être de centaines de milliers de professionnels par la mise en place de comités de dialogue, alors que certains sont allés jusqu’au suicide en refusant et minorant le rôle que pourraient jouer les CHSCT qui, eux, sont statutaires.

Peut- être que ces derniers créent trop d’obligations aux décideurs ! La CGT appellera les personnels à l’action dans les prochaines semaines pour que les revendications simples et évidentes soient satisfaites, afin de permettre une réelle offre de soin en adéquation avec les besoins de santé de la population et l’amélioration des conditions de travail. Montreuil, le 6 décembre 2016

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *